Parlons vraiment « projets » !

Malheureusement, il aura fallu attendre quinze jours avant le premier tour des élections municipales pour découvrir les programmes des autres candidats !
C’est très tardif et peu respectueux du débat d’idées qui est fondamental lors de toute élection. 

Après avoir décortiqué leurs propositions… quelle a été notre surprise d’y découvrir le grand nombre de dispositifs qui existent déjà dans notre Commune, car l’équipe municipale Guyancourt pour Tous les a déjà réalisés ! Sans parler des propositions qui sont déjà incluses dans notre programme municipal sorti un mois plus tôt… 

Il était important pour nous de réagir.

A propos de transparence et d’éthique

C’est la première des conditions pour assurer un rapport de confiance. Vous connaissez nos convictions de gauche. Elles sont à la base de notre engagement et elles sont le socle de notre projet de Ville fondé sur l’éducation, la solidarité et de Transition écologique.
Tandis que nos concurrents vous parlent de transparence en cachant les partis qui les soutiennent (l’une des listes étant investie par LREM et soutenue par le Modem, l’autre étant soutenue par les partis ou courants de la Droite), nous tenons à nos convictions.

Sans conviction, il n’y a pas de cohérence à l’action politique.
Sans transparence, il ne peut y avoir de réelle confiance entre nous.

Ils annoncent vouloir protéger les espaces verts, agricoles et forestiers … S’ils étaient attentifs, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir:
  • Classement des étangs de la Minière
  • Sanctuarisation des terres agricoles à l’est de la route départementale 91 et protection de celles à l’ouest dans le Plan Local d’Urbanisme intercommunal
  • Achat d’une partie des terres agricoles de l’INRA pour les protéger des promoteurs 
  • Enfouissement du métro du Grand Paris suite à notre mobilisation
  • Augmentation la surface végétalisée dans les aménagements réalisés dans les quartiers
  • Création de bacs et de jardins partagés, installation du premier composteur de quartier de l’agglomération
  • Application du Zéro phyto bien avant que la Loi l’exige et utilisation des moyens écologiques pour traiter les espaces verts

Transition écologique : nos propositions pour aller plus loin

  • Travailler avec les agriculteurs de la Ville pour éradiquer les pesticides – création d’Assises de l’agriculture locale.
  • Finaliser la plateforme pédagogique et environnementale à la Minière.
  • Mettre en place un projet d’insertion lié à l’agriculture de proximité sur les terres agricoles de la Minière.
  • Créer des espaces fruitiers en libre-accès, en lien avec les écoles.
  • Renforcer la sensibilisation des citoyens (animations énergie en pied d’immeuble, gaspillage alimentaire, tri, etc.)
  • Installer des composteurs collectifs dans la Ville, comme nous l’avons fait aux Saules
  • Inclure une clause environnementale dans tous les marchés publics.
Ils annoncent vouloir favoriser les circulations douces. S’ils étaient attentifs, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir:

L’aménagement de notre ville a répondu à la nécessité de rendre accessibles les services publics, les commerces, les équipements pour limiter l’usage de la voiture quand on est habitant de Guyancourt.
Cela se caractérise par :

  • Un réseau de circulations douces important
  • De nombreux lieux “poumons verts” préservés de la circulation automobile (mails, places, squares, parcs, …) 
  • Un tissu d’écoles facilitant les déplacements à pied pour se rendre à l’école
  • Des commerces de proximité dans l’ensemble des quartiers.

Circulations douces :  nos propositions pour aller plus loin

  • Réhabiliter et créer des pistes cyclables et des nouveaux parkings vélo, 
  • Renforcer les maillages existants entre les quartiers et au sein d’un même quartier,
  • Demander à ceux qui en ont la compétence (SQY, Département, Région, État) de baisser le coût des transports en commun et de renforcer l’efficacité de leurs réseaux actuels

Et au-delà, créer de nouveaux dispositifs pour limiter l’usage de la voiture (site de covoiturage et d’autopartage) ou fluidifier la circulation routière (création d’un échangeur pour décongestionner l’avenue des Garennes et les ronds points des Sangliers et des Saules).

Ils annoncent « Nos équipements publics seront écologiquement responsables» … S’ils étaient attentifs, ils sauraient que nous le faisons déjà:

Ce mandat a été l’occasion de rénover de nombreux équipements publics avec une attention particulière à leur efficience énergétique :

  • Reconstruction du groupe scolaire Triolet-Lurçat avec un bâtiment Haute Qualité Environnementale (HQE)
  • 2 millions engagés pour la rénovation énergétique de l’école Robespierre
  • Salles des arts martiaux en bois et larges panneaux de verre
  • Économies d’énergie dans les équipements (ex: – 11,6% de consommation gaz)
  • Économies en éclairage avec les LED
  • Sensibilisation à l’utilisation de l’éclairage dans les équipements publics
Restauration scolaire: ils annoncent vouloir proposer du bio et des circuits courts. S’ils étaient attentifs, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir:

Nous avons introduit le bien manger avec: une alimentation de saison, des viandes label Rouge, des poissons issus de la pêche responsable, des produits bio, des produits en circuit court.
Nous luttons chaque jour contre le gaspillage alimentaire avec par exemple des assiettes grande faim/petite faim, la mise à disposition de centrifugeuses, et des campagnes de sensibilisation.

Bio et circuits courts  : nos propositions pour aller plus loin

  • Imposer davantage de produits locaux et bio lors du renouvellement du marché de restauration en 2021. 
  • Renforcer la sensibilisation des plus jeunes (gaspillage alimentaire, tri, etc.) 
  • Travailler avec les agriculteurs de la Ville pour éradiquer les pesticides – création d’Assises de l’agriculture locale.
  • Finaliser la plateforme pédagogique et envi- ronnementale à la Minière.
  • Mettre en place un projet d’insertion lié à l’agriculture de proximité sur les terres agri- coles de la Minière.
  • Créer des espaces fruitiers en libre-accès, en lien avec les écoles. 
  • Inclure une clause environnementale dans tous les marchés publics.
Ils annoncent vouloir agir pour le logement. S’ils connaissaient bien la Ville, ils sauraient que nous le faisons déjà :

Créer du logement c’est répondre à une demande humaine. Les Guyancourtois souhaitent faire leur parcours résidentiel dans leur Ville. Il nous faut répondre aux différents besoins: à nos enfants qui quittent le foyer, aux familles qui s’agrandissent, qui se séparent, se recomposent, aux étudiants… Nous le faisons avec responsabilité:

  • Accession aidée : nous avons déjà mené de nombreux projets en matière d’accession aidée à la propriété pour permettre aux Guyancourtois de faire leur parcours résidentiel dans notre ville à des prix inférieurs au marché (Oxygène, Ariane et Cassiopée, Virtuose). Nous avons réalisé plus de logements en accession sur ce mandat que de logement locatif aidé.
  • Habitat mal-isolé : nous travaillons quotidiennement auprès des bailleurs pour engager les travaux de rénovation quand cela est nécessaire. La loi l’impose, nous y veillons. Plusieurs résidences qui ont fait l’objet de travaux dans l’ensemble des quartiers de la ville. Ils permettent d’embellir le quartier mais aussi de réduire la facture énergétique des familles qui y vivent.
  • Un aménagement responsable: l’étalement urbain à Guyancourt est limité, comme le prouve les chiffres de l’étude Corine Land Cover (visible sur le site http://www.nosvillesvertes.fr):  moins de 1% depuis 2000 contre 15% au niveau national. Les nouveaux projets sont à chaque fois menés sur des friches sans toucher aux espaces verts, agricoles ou forestiers.

Un logement pour Tous et de qualité : nos propositions pour aller plus loin

  • Poursuivre notre action volontariste pour construire des logements adaptés à tous les revenus, y compris du logement intermédiaire.
  • Réfléchir à d’autres dispositifs d’accession à prix maîtrisés, notamment pour le foncier privé.
  • Travailler avec les bailleurs pour faciliter les changements de logement au sein de leur parc social.
  • Travailler avec l’Etat et l’agglomération à un encadrement des loyers.
  • Explorer de nouvelles pistes réglementaires pour éviter la pression immobilière sur les parcelles privées. 
  • Renforcer la lutte contre les « marchands de sommeil ».
  • Continuer d’inciter les bailleurs à rénover leurs logements 
  • Mettre en place des actions innovantes pour diminuer la facture énergétique des familles.
Ils annoncent « Nous allons aider nos jeunes à réussir leur parcours éducatif » et “nous créerons un lieu où ils pourront être accompagnés dans leurs projets professionnels, scolaires et leurs projets personnels”. S’ils connaissaient bien la Ville, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir :

Nous avons une offre de petite enfance importante et variée (5 crèches collectives, 1 crèche familiale et 2 multi-accueils) qui répond à 92% des besoins (58% au niveau départemental, 62% au niveau de l’agglomération).

Au delà de l’équipement des écoles, nous continuons à apporter une aide pour accompagner les familles : fournitures gratuites, accès aux équipements culturels, soutien scolaire aux élèves en difficulté dans le cadre de la politique de la ville (clubs coup de pouce etc.), accompagnement aux devoirs au Point Jeunes et maisons de quartier, un tissu associatif qui agit aussi en ce sens, ludothèque accessible en maisons de quartier

Nous avons aussi organisé une grande Consultation Jeunesse en 2016 qui a réuni plus de 1000 jeunes qui ont exprimé des idées, des envies, des projets à monter.
Notre idée est que rien ne peut se faire sans eux.
Des groupes de travail ont été créés avec eux pour qu’ils participent à des vrais projets d’aménagement de leur Ville: création d’un espace de street workout, réhabilitation du skatepark

Enfin, il existe déjà un lieu où les jeunes peuvent être accompagnés.
Nous avons créé au cours de ce mandat Le Phare Jeunesse, qui permet :

  • l’orientation et accompagnement scolaire et professionnel, grâce à l’Information Jeunesse, et aux partenariats engagés comme avec la Mission Locale
  • le soutien aux projets individuels (humanitaires, culturels, etc.) grâce à des animateurs formés et compétents pour les aider

Faire confiance aux jeunes : nos propositions pour aller plus loin

  • Créer de nouvelles aires de street workout (Saules/Parc et Villaroy).
  • Repenser la communication vers les jeunes en les y associant davantage.
  • Développer des lieux et des moments de convivialité, notamment le soir.
  • Aider à la mobilité des jeunes.
  • Créer une journée des métiers de la Ville pour aider les élèves dans leur orientation, en complément du forum de la voie professionnelle. 
  • Créer une nouvelle résidence universitaire.
  • Proposer des formations aux jeunes, type premiers secours ou babysitting pour répondre à des demandes ponctuelles des familles.
Ils annoncent vouloir “accompagner les familles” … S’ils connaissaient notre ville, ils sauraient que nous le faisons déjà :

Nous avons mis en place en 2001 l’Ecole des Parents de Guyancourt qui réalise un travail formidable auprès des parents :

  • conférences-débats,
  • groupe de parents,
  • entretiens individuels avec une psychologue

Nous avons ouvert en 2019 le Lieu d’Accueil Enfants Parents (Pont du Routoir et Saules) qui offre un lieu d’activités pour les parents de jeunes enfants.

Nous avons ouvert en 2019 un Relais d’Assistants Maternels (Pont du Routoir et Saules) pour accompagner les parents et les assistantes maternelles en termes d’information, d’ateliers et de formations.

Nous avons une offre de petite enfance conséquente (5 crèches collectives, 1 crèche familiale et 2 multi-accueils) qui répond à 92% des besoins (58% au niveau départemental, 62% au niveau de l’agglomération)

Soutenir les familles : nos propositions pour aller plus loin

  • Continuer de maîtriser la fiscalité locale pour ne pas alourdir la charge fiscale des familles tout en gardant un haut niveau de services publics aux habitants. 
  • Maintenir l’ensemble des aides munici- pales à la scolarité (fournitures gratuites, livre CP, dictionnaire 6e, spectacles etc.) pour une école réellement gratuite, 
  • Adapter les possibilités de paiement des centres de loisirs et activités d’été pour les petits revenus,
  • Demander à l’agglomération, qui en a la compétence, une tarification sociale de l’eau et réfléchir à une régie intercommunale de l’eau,
  • Revoir les tarifs municipaux pour les adapter aux situations des Guyancourtois et renforcer la solidarité à l’égard des petits revenus et des petites retraites,
  • Adapter les horaires de l’Hôtel de Ville pour les rendre plus accessibles aux habitants.
Ils annoncent vouloir agir pour l’autonomie et la santé. S’ils étaient attentifs, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir :

Autonomie

  • 95% des équipements publics municipaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap. La commission d’Accessibilité travaille en concertation avec des associations oeuvrant pour les droits des personnes en situation de handicap.
  • Plan pluriannuel de 500 000€ qui nous permettra d’atteindre les 100% rapidement
  • Inclusion scolaire avec des classes ULIS en école élémentaire pour les enfants souffrant de troubles psychiques ou moteur.
  • Mise en place du Conseil Local de Santé Mentale
  • Accueil de deux structures sur notre territoire: Fondation John Bost et IME Alphée
  • Création du poste de référente Personnes Agées/Personnes handicapées qui permet d’accompagner les habitants qui en ont besoin dans leurs démarches auprès des institutions (autonomie, accès aux droits, lien avec les structures associatives ou institutionnelles)
  • Organisation de nombreuses animations (conférences, ateliers, voyages, après-midis dansants …)

Santé

SI l’Organisation Mondiale de la Santé a labellisé Guyancourt comme Ville-Santé, c’est bien parce que ce sujet est pris au sérieux dans notre projet de ville:

  • Création de la maison de santé pluridisciplinaire de Villaroy,
  • Installation de la Clinique de soins de suite au Pont du Routoir,
  • Référente personnes âgées/personnes handicapées,
  • Conseil local de santé mentale
  • Ecole des Parents de Guyancourt

Accompagner les personnes en situation de handicap : nos propositions pour aller plus loin

  • 100% des bâtiments municipaux accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • Maintenir et étendre le Centre Médico- Psychologique,
  • Travailler avec les bailleurs pour qu’ils augmentent le nombre de logements accessibles
  • Renforcer l’accessibilité aux tours de ville et visites de quartier, notamment pour les personnes en situation de handicap.

Agir pour la santé  : nos propositions pour aller plus loin

  • Travailler avec les professionnels de santé pour qu’ils puissent maintenir leur cabinet au cœur des quartiers, notamment en médecine générale.
  • Poursuivre le volet « bien-être dans sa ville » (sport-santé, marches actives, équipements en libre accès etc.) 
  • Accueillir l’extension de la faculté de médecine de Saint-Quentin-en-Yvelines sur la Commune,
  • Renforcer les aides pour la précarité énergétique,
  • Maintenir et étendre le Centre Médico- Psychologique.
Ils annoncent vouloir augmenter les moyens de la police municipale . S’ils étaient attentifs, ils sauraient ce que nous avons déjà fait :

Bien qu’elle bénéficie d’un cadre de vie de qualité, Guyancourt est malheureusement parfois confrontée, comme toutes les villes, à des problèmes d’incivilités. 

Ce n’est pas une fatalité et nous avons agi au cours de ce mandat:

  • installation de nouvelles caméras de vidéoprotection (22 caméras aujourd’hui),
  • mise en place des caméras piétons pour les policiers municipaux,
  • augmentation des horaires de la Police Municipale notamment le week-end,
  • action contre les rodéos motos,
  • travail avec les copropriétaires confrontées à des problématiques.

Assurer la tranquillité publique : nos propositions pour aller plus loin

  • Étendre les horaires de la police municipale en nocturne et renforcer encore ses moyens
  • Poursuivre le plan de déploiement de caméras de vidéosurveillance, en lien avec la police nationale.
  • Maintenir nos exigences concernant les moyens renforcés de la police nationale.
  • Créer un service d’éducation spécialisée municipal.
  • Créer des opérations de lutte contre les dépôts sauvages d’encombrants.
  • Renforcer les « opérations vitesse ».
  • Poursuivre les actions de sensibilisation dans les établissements scolaires (prévention routière, etc.).
  • Poursuivre les actions de lutte contre les stéréotypes et les violences faites aux femmes et aux filles.
Ils annoncent vouloir “soutenir la vie associative et la vie des maisons de quartier”. S’ils connaissaient bien la ville, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir :

140 associations participent à la dynamique de Guyancourt. Nous agissons à leurs côtés pour leur permettre de proposer leurs activités aux Guyancourtois en toute sérénité :

  • prêt gratuit des équipements municipaux,
  • aide matérielle lors des manifestations,
  • soutien à la gestion grâce au conventionnement avec Profession Sport,
  • production commune d’événements d’envergure locale, régionale voire nationale
  • subventions municipales votées en toute transparence en conseil municipal

Les habitants sont parties prenantes des programmations en maison de quartier avec les comités d’animation.

Soutenir la vie culturelle, sportive et associative :  : nos propositions pour aller plus loin

  • Repenser les missions des Maisons de quartier et étendre leurs horaires au delà de 18h.
  • Rendre possible le prêt aux associations des salles polyvalentes des écoles, hors temps scolaire et périscolaire.
Ils annoncent vouloir faire de Guyancourt une ville sportive et culturelle  … S’ils connaissaient bien la Ville, ils sauraient que nous n’avons pas attendu pour agir :

Nous avons créé les équipements culturels de Guyancourt, qui sont aujourd’hui reconnus bien au-delà des frontières communales :

  • La Batterie et son école de musique,
  • La Ferme de Bel Ebat,
  • La salle d’expositions

Guyancourt offre une vie culturelle riche et accessible à tous, aux jeunes et aux séniors, aux professionnels comme aux amateurs. Ces derniers bénéficient de nombreux moments qui leurs sont entièrement consacrés : festival du théâtre amateur, représentation des associations de danse à la Ferme de Bel Ebat, Sorties d’Ateliers, le concours Artalents, expositions de talents locaux sur la Mezzanine de l’Hôtel de Ville. 

Nous avons créé les équipements sportifs (gymnases, piscine, centre sportif Les Trois Mousquetaires) et les équipements de plein air accessibles à tous (street workout, terrains multisports, …)

Notre commune est candidate pour accueillir des délégations olympiques qui souhaiteraient s’entraîner en vue des JO 2024. Comme pour la Ryder Cup, nous souhaitons organiser des événements conviviaux et festifs pour préparer cet événement d’envergure qui aura lieu aussi chez nous.

Soutenir la vie culturelle, sportive et associative :  : nos propositions pour aller plus loin

  • Développer la culture « hors les murs » et les lieux de convivialité pour continuer de rapprocher les publics les plus éloignés de l’offre culturelle.
  • Faire participer les Guyancourtois à la programmation des équipements culturels.
  • Créer des boîtes à livres sur l’espace public.
  • Permettre l’installation d’un site d’escalade dans la Commune.
  • Créer de nouvelles aires de street workout (Saules/Parc et Villaroy).
  • Continuer la réfection des terrains synthétiques de nos gymnases et des cours de tennis.
Ils annoncent la création de dispositifs de démocratie locale. S’ils connaissaient bien la Ville, ils sauraient que beaucoup existent déjà :

La proximité est dans notre ADN. La proximité, c’est l’échange et le dialogue entre habitants:

  • Allô M. le Maire, que certains voudraient mettre au placard au profit une “appli”. Nous préférons l’humain!
  • Permanences des élus dans les maisons de quartier,
  • Visites et assemblées de quartier, 
  • Permanences logement

A Guyancourt l’action est collective. Elle part de notre expérience partagée, elle s’enrichit du travail des services municipaux compétents et des apports de chacun. Pour cela, nous avons organisé :

  • 200 réunions publiques dans le mandat,
  • des commissions municipales sur tous les sujets (accessibilité, aides sociales, santé , urbanisme, environnement, éducation, etc.)
  • des cahiers de doléances pour les grands projets d’aménagements,
  • des réunions avec les copropriétaires et amicales de locataires quand une problématique est soulevée

Favoriser la participation de tous à la vie locale  : nos propositions pour aller plus loin

  • Poursuivre les projets associant les habitants sur des aménagements de leur quartier.
  • Mettre en place une grande concertation avec les habitants pour aménagement le nouveau quartier des Savoirs, un quartier à énergie positive. 
  • Mettre en place des conseils citoyens dans l’ensemble des quartiers.
  • Mettre en place des conseils locaux d’éducation par groupe scolaire ou par quartier.
  • Mettre en place des conseils des usagers de crèches.
  • Mettre en place un conseil des usagers de l’École de musique.
  • Renforcer la communication de la Ville pour permettre une meilleure implication des habitants.
  • Créer de nouveaux dispositifs, notamment numériques, pour dialoguer en direct avec le Maire et l’équipe municipale.
Ils annoncent vouloir créer un “poste de référent commerces » … S’ils étaient attentifs, ils sauraient que nous l’avons déjà fait :

Une référente municipale travaille depuis des années à faire le lien entre la Ville et les commerçants et artisans de Guyancourt, afin de les accompagner dans leurs projets, les informer des aménagements à venir.

Ce qu’ils n’annoncent jamais… comment financer leur projet !!

C’est le grand mystère de ces programmes. Le catalogue d’actions est parfois large et nécessite un financement conséquent en fonctionnement mais…. nous n’avons jamais d’explications sur leur financement. 

Dans un contexte où les dotations de l’Etat baissent , où les aides des collectivités partenaires disparaissent, quelles seront leurs options:

  • hausse de vos impôt?
  • augmentation des tarifs?
  • suppression de services publics?

Aucune information à ce sujet!

Nous avons bâti un programme cohérent, responsable et réaliste! Nous avons bâti ce programme sur notre expérience partagée lors des ateliers citoyens. Nous connaissons les contraintes qui pèsent sur les collectivités mais nous sommes attachés au service public.

Nous continuerons à le défendre en maîtrisant la fiscalité et en assurant une politique tarifaire équitable et accessible.

Notre engagement, c’est de poursuivre ensemble un projet de ville humain et responsable. Nous pourrons dire à la fin de notre mandat “Engagements pris, engagements tenus!”

RETROUVEZ L’ENSEMBLE DE NOS PROPOSITIONS

https://guyancourtpourtous2020.com/programme-guyancourt-pour-tous2020/